29444_vign511etoile_4Réalisé par Tony Kaye, avec Edward Norton, Edward Furlong, Elliott Gould

L'histoire : A travers l'histoire d'une famille americaine, ce film tente d'expliquer l'origine du racisme et de l'extremisme aux Etats-Unis. Il raconte l'histoire de Derek, qui voulant venger la mort de son pere, abattu par un dealer noir, a epouse les theses racistes d'un groupuscule de militants d'extreme droite et s'est mis au service de son leader, brutal theoricien pronant la suprematie de la race blanche. Ces theories le meneront a commettre un double meurtre entrainant son jeune frere, Danny, dans la spirale de la haine.

Critique : C'est l'un de mes films préférés. D'une part parce que l'idée de ce film est intéressante car peu représentée au cinéma. On y découvre un jeune homme perdu qui développe une haine profonde pour tous les non-blancs au sein d'un groupe néonazi. La grande qualité de ce film réside dans la réalisation. Les flash-back dans un très beau noir-et-blanc rythme parfaitement le chemin qui mène le héros aux enfers et la remontée. On suit ainsi le parcours bouleversant du personnage d'Edward Norton, qui est exceptionnel dans ce film, et ses remises en cause pour ensuite pouvoir répondre à cette question qui résume tout le film : Est-ce qu'il a fait en tant que néo-nazi lui a donné une vie meilleure ?
Certes, la démarche peu sembler "facile" , le film un peu manichéen également et la thèse anti-racisme n'est pas très étayée mais la morale est pourtant assez touchante : Tous nos actes ont des conséquences et on doit les assumer tôt ou tard, même si on les regrette. Au-delà des critiques que l'on peut faire, c'est un film de qualité, avec d'excellents acteurs, une histoire intéressante et émouvante et l’on passe un excellent moment.